Les dispositifs d'aide à l'emploi

PACEA (Parcours d’Accompagnement Contractualisé vers l’Emploi et l’Autonomie)

 

C’est quoi ?

 

C’est un contrat d’accompagnement signé pour 2 ans entre le jeune et l’Etat – représenté par la Mission Locale. Il vous engage, ainsi que votre conseiller, à contractualiser un accompagnement pour vous amener vers l’emploi et l’autonomie au travers d’objectifs personnalisés fixés ensemble.

 

Comment ?

 

Il s’agit d’un suivi renforcé et régulier pour vous aider à réaliser votre projet que ce soit au niveau professionnel (orientation, qualification, acquisition d’une expérience professionnelle, ateliers, stages, …) ou bien au niveau social (soutien pour les problématiques de santé, de logement, de mobilité, …).

 

Vos droits & devoirs ?

 

Vous vous engager à être actif dans vos démarches de recherches d’emploi afin d’atteindre vos objectifs et à respecter vos rendez-vous ainsi que vos engagements que ce soit avec votre référent, votre organisme de formation ou bien auprès des employeurs.

En retour, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé pour mener à bien vos projets. Vous pouvez également profiter d’un soutien de l’Etat sous la forme d’une allocation versée pendant les périodes durant lesquelles vous ne percevez aucune rémunération au titre d’un emploi, d’un stage, ni aucune autre allocation.

 

 Les pièces à fournir :

  • Pièce d’identité (Carte Nationale d’Identité, passeport ou titre de séjour)
  • Relevé d’Identité Bancaire à votre nom
  • Autorisation parentale (si mineur)

 

 

 

PEC (parcours emploi compétences)

 

C’est quoi ?

 

Le parcours emploi compétences (PEC) est un dispositif d’insertion professionnelle. Il permet aux personnes sans emploi qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelle d’accès à la vie active, une forme d’emploi aidé qui repose sur l’emploi, la formation et l’accompagnement.

Le PEC est conclu uniquement avec des employeurs du secteur non marchand, comme par exemple des mairies, des établissements scolaires, des associations, etc…

L’employeur perçoit une aide de l’Etat, en contrepartie, le jeune est accompagné tout au long du parcours dans l’entreprise sur une durée de 9 à 12 mois (renouvelable sous conditions).

 

Comment ?

 

Le parcours comprend :

  • Un entretien avec l’employeur, le jeune et le conseiller référent afin de formaliser les compétences à acquérir et signer la demande d’aide ;
  • Un suivi personnalisé tout au long de la période ;
  • Un entretien de sortie entre 1 à 3 mois avant la fin du contrat dans le but de faire le point sur les compétences obtenues, de mobiliser des prestations complémentaires si nécessaire ou bien de renouveler l’aide.

 

Pourquoi ?

 

L’objectif du Parcours Emploi Compétences est de développer la maîtrise de comportements professionnels tout en obtenant des compétences techniques qui correspondent à celles recherchées dans les secteurs qui recrutent.

Le PEC prévoit un accompagnement au quotidien par l’employeur qui permet l’accès à la formation par le biais de remise à niveau, de préqualification, de période de professionnalisation, de VAE, etc…

 

 

L’alternance

 

L’alternance est un bon moyen pour se former à un métier et s’intégrer plus facilement dans la vie et la culture de l’entreprise. C’est un dispositif qui allie la formation, au travers d’une phase théorique en école, et l’emploi, au travers d’une phase pratique réalisée en entreprise.

L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.

 

Le contrat d’apprentissage

 

Quels publics ?

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus ;
  • Les plus de 25 ans : les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les personnes reconnues travailleur handicapé, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise nécessitant le diplôme ou titre visé, les sportifs de haut niveau.
  • Les jeunes ayant achevé le premier cycle de l’enseignement secondaire (fin de 3ème), sous statut scolaire, dans un lycée professionnel ou dans un centre de formation d’apprentis à partir de 15 ans révolus

 Quels employeurs ?

  • Les entreprises relevant du secteur artisanal, commercial, industriel, agricole ainsi que les employeurs du milieu associatif et des professions libérales ;
  • Les employeurs du secteur public non industriel et commercial (fonctions publiques d'État, territoriale et hospitalière, ainsi que les établissements publics administratifs).

 

 

Le contrat de professionnalisation

 

Quels publics ?

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans ;
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus ;
  • Les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ou de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ;
  • Les personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé.

 

Quels employeurs ?

  • Tout employeur assujetti au financement de la formation professionnelle continue.

L’État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs ne peuvent pas conclure de contrat de professionnalisation.

 

Les avantages de l’alternance

 

Pour l’alternant

L’alternance possède de nombreux avantages pour le bénéficiaire. Cela lui permet de construire un vrai projet professionnel grâce à une formation et une expérience concrète en situation réelle.

 

De plus, cela permet de :

  • Bénéficier de la gratuité des frais de formation ;
  • Mettre en pratique les enseignements théoriques ;
  • Obtenir un diplôme ou une qualification parmi un large choix de métiers ;
  • Etre rémunéré pendant sa formation en tant que salarié ;
  • Facilité l’insertion professionnelle grâce à l’expérience acquise en entreprise ;

 

Pour l’employeur

L’employeur bénéficie également de certains privilèges à recruter un alternant. Cela lui permet de former un futur salarié, de lui apprendre un métier et de l’intégrer à la vie et la culture de l’entreprise. Former un alternant, c'est lui offrir la possibilité d'acquérir des compétences professionnelles pour, à long terme, en faire un collaborateur efficace et dynamique. Les alternants apportent également un regard neuf sur le travail, transmettent des connaissances récentes et des méthodes ou techniques apprises lors de leurs temps théoriques en école.

 

De plus, l’employeur dispose d’avantages financiers et fiscaux lors d’un recrutement en alternance :

  • Pour le contrat d’apprentissage: les TPE qui ont moins de 11 salariés bénéficient d’une aide régionale, d’une exonération totale ou partielle des charges selon leur taille et d’un crédit d’impôt d’apprentissage.

La rémunération est déterminée en pourcentage du SMIC selon l’âge de l’apprenti et l’année de contrat (de 25 à 78%) ;

 

  •  Pour le contrat de professionnalisation: les entreprises ont droit à un allègement de cotisations patronales sur les bas et les moyens salaires, à une exonération totale des cotisations patronales lorsque le salarié est âgé de 45 ans et plus, ainsi qu’une aide pour l’embauche des 26 ans et plus.

La rémunération est déterminée en pourcentage du SMIC selon l’âge et le niveau de formation pour les jeunes de moins de 26 ans (de 55 à 80%).

 

 

 

Où nous trouver

Misson Locale de l'arrondissement de Chartres

21 rue Vincent Chevard
28000 Chartres
Nous contacter
Tél : 02 37 36 49 50
Fax : 02 37 36 59 51

Retrouvez nous aussi sur facebook !

Nos partenaires